Gaël Perdriau passe son tour aux sénatoriales

Gaël Perdriau passe son tour aux sénatoriales

Le maire de Saint-Etienne a annoncé samedi devant les caméras de France 3 pendant l'interview donné par notre confrère Françoise Boissonat qu'il ne sera pas candidat à l'élection sénatoriale du mois de septembre 2017. Il rajoute ce dimanche sur sa page Facebook le message explicatif suivant :

« Je ne serai pas candidat aux élections sénatoriales.

Depuis trois ans, je consacre tout mon temps et toute mon énergie à Saint-Etienne. Je sais que le projet que je porte avec l'équipe municipale est capable de permettre à notre ville d'atteindre le meilleur. La confiance revient chez les investisseurs, les milieux économiques, universitaires, associatifs.

Unis, nous pouvons atteindre des objectifs incroyables. Les Stéphanois ont des ressources humaines exceptionnelles qui me donnent chaque jour, la force de me battre sur tous les fronts.
Il reste beaucoup à faire, mais les résultats obtenus en 3 ans montrent que nous sommes sur la bonne voie.

Je souhaite continuer à donner le meilleur de moi-même pendant les trois ans qui viennent.
Je veux honorer la confiance que les Stéphanois m'ont accordée en me consacrant pleinement au mandat qu'ils m'ont confié pour notre ville et notre métropole. »

La bataille des investitures pour les législatives et sénatoriales vient d'être relancer où son premier adjoint Gilles Artigues ambitionne d'être investi conjointement par l'UDI et les Républicains pour les législatives dans la première circonscription également convoité par son ancien colistier aux dernières législatives Robert Karulak, conseiller municipal stéphanois et vice-président de Saint-Etienne Métropole. En cas de refus d'investiture aux législatives, Gilles Artigues chercherait à revendiquer une place de choix sur l'éventuelle liste commune UDI Républicains pour les élections sénatoriales de septembre prochain.

Cliché France 3

Gael perdriau et francois boissonnat

×