Jean Merley (1927-2017)

L'ancien cofondateur de l’université de Saint-Étienne le professeur Jean Merley est décédé.

Jean Merley est né le 6 octobre 1927 à Saint-Étienne, dans une vieille famille stéphanoise d’arquebusiers et de fabricants de canons, connue depuis le milieu du XVe siècle et il est décédé à l'âge de 89 ans le vendredi 17 février 2017.

Sa carrière professorale comme professeur d’histoire lui a permis d’exercer aux lycées de Roanne, Clermont-Ferrand et Le Puy, où il est demeuré onze ans et où il a notamment rédigé ses deux thèses de doctorat d’Histoire et de doctorat d’État : La Haute-Loire, de la fin de l'Ancien régime aux débuts de la Troisième République (1776-1886) publié en 1974 aux Cahiers de la Haute-Loire dont il était le directeur de la publication à l'époque et L'industrie en Haute-Loire de la fin de la monarchie de juillet aux débuts de la Troisième République préfacé par Pierre Léon, professeur à la Sorbonne publié en 1972 au Centre d'histoire économique et sociale de la région lyonnaise.

Après un temps en cabinet ministériel, en octobre 1967, il est assistant d’Histoire à l’université de Lyon, détaché au Collège littéraire universitaire de Saint-Étienne, puis chargé d’enseignement et maître de conférences entre 1970 et 1977 à l’université de Saint-Étienne. Il a été professeur titulaire d’Histoire moderne et contemporaine dans cette dernière université de janvier 1977 à août 1996.

Il a très largement contribué à implanter l’enseignement de l’Histoire dans l’enseignement supérieur stéphanois. Il a également fondé le Centre de recherches historiques et assuré la direction du Centre interdisciplinaire d’études et de recherche sur les structures régionales depuis 1974. Il fut aussi l'un des fondateurs de la LIGER et des Cahiers de la Haute-Loire. Il fut membre pendant 42 ans du Rotary de Saint-Etienne.

Jean Merley est notamment l’auteur de plusieurs ouvrages et de nombreux articles portant sur la région : Saint-Bonnet-le-Château de l'Ancien régime à la Belle époque avec Gérard Berger et Jean-Paul Bourgier, Forez Mémoire, Haute-Loire Mémoire avec Auguste Rivet (1921-2017), Histoire des eaux minérales de Saint-Galmier, La Verrerie B.S.N. de Veauche histoire d'une entreprise forézienne co-écrit avec sa collègue Monique Luirard (1943-2013) ; une Histoire de Saint-Etienne avec ses élèves de maîtrise d'histoire ; La mine dans le paysage stéphanois, Querelles politiques et affrontements idéologiques à la fin du second Empire l'exemple de la presse stéphanoise en 2005, Saint-Etienne au milieu du XIX ème siècle La Révolution de 1848 et les débuts de la Seconde République rédigé en 1950 et publié en 2004.

Jean Merley n’est naturellement pas le seul chercheur à s’être intéressé à notre époque à l’Histoire de Saint-Étienne, de la Loire et à la Haute-Loire mais il a contribué à former des centaines d'étudiants à la recherche historique en licence, en maîtrise, DEA ou thèse d'histoire. Grâce à sa direction, des pans entiers de l'histoire de la région ont été étudiés voir publiés dans les revues locales (Bulletin des Amis du Vieux Saint-Etienne, La Diana ou Les Cahiers de la Haute-Loire etc). De plus, ces mémoires d'histoire sont disponibles à la lecture des curieux de leur patrimoine et de leur histoire aux Archives départementales de la Loire et aux Archives départementales de la Haute-Loire selon la région étudiée. Pour terminer, Jean Merley a sans doute fait plus progresser en trente ans de recherche et de direction de travaux d'étudiants l’Histoire de Saint-Étienne et sa région que durant les décennies précédentes.


 

http://data.bnf.fr/documents-by-rdt/11915694/70/page1

L'article de base que j'ai remanié avec les différents rajouts.

http://www.leprogres.fr/societe/2017/02/18/jean-merley-cofondateur-de-l-universite-de-saint-etienne-est-decede

Cliché Fabien Genest (La Tribune Le Progrès)

Notre journal avait rencontre jean merley en 2008 photo d archives fabien genest 1487363285


 

Date de dernière mise à jour : 15/10/2017

×