La danseuse et chorégraphe stéphanoise Maé Piga est de retour en France

Après dix années passées à  l'étranger Maé Piga revient vivre en France. La carrière sportive et artistique de Maé Piga est incroyable ! Après avoir commencer la danse à 3 ans puis d’être passée professionnelle dès l’âge de 14 ans, Maé Piga fut successivement sept fois championne du monde et trois fois championne d'Europe en danse moderne, jazz, danse show et danse contemporaine. En 2011, elle décide de quitter la compétition pour devenir une danseuse internationale reconnue.

Elle continue néanmoins de se former, notamment au sein du célèbre Broadway Dance Center de New York. En 2008, Mae Piga arrête brièvement les compétitions pour participer à la célèbre émission So you think you can dance en Grèce et en Angleterre. Elle enseigne dans plusieurs écoles et coach notamment la compagnie de l'école Piga KJC,

Son rêve de danser sur les plus grandes scènes se réalise et elle devient également l'égérie danse pour plusieurs grandes marques telles que Danskin (marque de vêtements américiane de danse), les bijoux Pandora, Huawei en Asie et de danser pour des marques de luxe notamment telles que Tiffany&Co, Mercedes Benz, Bentley, Porsche.

En parallèle, elle est aussi chorégraphe et metteuse en scène des grands événements comme l'ouverture de l’hôtel Atlantis en Asie ou le lancement de la nouvelle Volkswagen ou encore pour les bijoux et montres Chaumet, Harry Winston ou Omega. Maé Piga travaille également pour l'opéra de Shanghai.

De retour en France, Maé Piga a désormais envie de faire partager son expérience et de transmettre son expérience. En effet, les aller retour en Chine étaient pour elle « de plus en plus dur, je me sentais trop déracinée et mon pays me manquait vraiment beaucoup ! »

Image2

crédit photo Maé Piga

Quel est votre souvenir le plus marquant de votre carrière ?

J'ai eu l'immense chance d'avoir été choisi pour danser pour le fashion show d'Adidas Originals à Shanghai, spectacle incroyable avec beaucoup de gens célèbres, notamment losrque j'étais backstage et que j'attendais mon tour pour rentrer sur scène, j'ai entendu quelqu'un derrière moi, je me retourne et je vois David Beckham se tenir là, il me disait bonjour, j'étais bouche bée, impossible de lui répondre et j'ai pratiquement oublié de rentrer sur scène !
 
Avez-vous un souvenir d’une belle rencontre dans votre carrière qui vous a marqué ?

Une fois, lorsque j'avais à peu près 16 ans, je m'échauffais lors d'une compétition américaine et une femme s'est approché de moi, tellement simple que je ne l'ai pas reconnu sur le coup, elle m'a présenté ses deux filles, et elles me racontaient qu'elles avaient des photos de moi dans leurs chambres et ensuite quand j'ai compris qu'il s'agissait de la célèbre actrice Andy McDowell, je n'en croyais pas mes yeux, c'est tellement touchant de savoir qu'on inspire de jeunes danseurs, mais alors là, je ne l'oublierais jamais...
 
Avez-vous envie de créer une école de danse à Saint-Etienne, de faire des chorégraphies avec les conservatoires de danse ou des compagnies indépendantes ou bien avec des chanteurs connus ?
 
Dans un futur plus ou moins proche j'aimerais créer ma propre structure pour pouvoir former de jeunes danseurs, pouvoir leur faire découvrir la danse sous un autre jour, pouvoir transmettre à mon tour et pourquoi pas former de nouveaux champions. Ensuite, oui j'aimerais chorégraphier pour certaines compagnies de danse de Saint Etienne, j'aime l'idée de pouvoir partager, on apprend tellement des autres, et j'aime ça, le fait de chorégraphier et de travailler pour des grandes compagnies, on en ressort toujours plus grands et plus forts.
 

Qu’appréciez-vous à Saint-Etienne ?
Je suis née à Saint-Etienne, c'est la ville où j'ai grandi, où j'ai des souvenirs dans chaque coin de rue et ou chaque victoire que j'ai pu remporter je les dois au studio de mes parents de Saint-Etienne. Je suis stéphanoise et malgré tous les pays dans lesquels j'ai vécu, je me sentirais toujours stéphanoise.

 

Thumbnail image1

crédit photo Maé Piga

 

 

Date de dernière mise à jour : 13/02/2019