Saint-Etienne parmi la liste des 12 stades retenus pour le dossier de candidature de la Coupe du Monde de rugby 2023 en France.

Le Comité Directeur de la Fédération Française de Rugby vient de désigner les douze villes hôtes retenues pour la candidature à la Coupe du Monde 2023. Pour ses organisateurs, il s’agit « d’une étape essentielle dans la constitution du dossier qui sera remis avant le 1er juin à World Rugby. Avec cette sélection, la FFR ambitionne de déposer le meilleur dossier pour la Coupe du Monde 2023 », avec notamment :

  • La plus grande capacité de spectateurs potentiels (grand public et hospitalités)  

  • La plus grande capacité hôtelière

  • Des stades de très haut niveau répondant aux standards des plus grands événements internationaux

  • Des villes hôtes mobilisées et expertes dans l’accueil des événements internationaux

Le Comité Directeur de la FFR a retenu douze villes hôtes.

  • Bordeaux - Matmut Atlantique (42 000 places)

  • Lens – Stade Bollaert-Delelis (38 000 places)

  • Lille Métropole – Stade Pierre-Mauroy (50 000 places)

  • Lyon – Parc OL (59 000 places)

  • Marseille – Orange Vélodrome (67 000 places)

  • Montpellier – Stade de la Mosson (32 000 places)

  • Nantes – Stade de la Beaujoire (37 500 places)

  • Nice – Allianz Riviera (35 000 places)

  • Paris

  • Saint-Denis –Stade de France (80 000 places)

  • Saint-Etienne - Stade Geoffroy-Guichard (42 000 places)

  • Toulouse – Stadium de Toulouse (33 000 places)

Le Président de la FFR a conclu : « Nous avons pu constater, à la lecture des engagements reçus, que la candidature française rencontre un large soutien auprès des élus des grandes villes et métropoles françaises et c’est pour nous un soutien essentiel dans l’avancée du dossier ».

La réaction de Gaël Perdriau, maire de Saint-Etienne et président de Saint-Etienne Métropole :

« Je suis très heureux que le Comité Directeur de la Fédération Française de Rugby ait retenu Saint-Etienne et le stade Geoffroy-Guichard parmi les 12 villes et enceintes qui pourraient accueillir des rencontres de la Coupe du Monde de rugby 2023.

 Je remercie les membres du Comité Directeur ainsi que Bernard Laporte, le Président de la Fédération Française de Rugby qui, pour y être venu à plusieurs reprises, connaît bien les atouts de Saint-Etienne, ville sportive.

 19 villes étaient candidates et aujourd’hui, pour Saint-Etienne, une première étape est franchie.

 Encore récemment avec l'Euro de football, notre ville et notre agglomération ont démontré leur savoir-faire en matière d’organisation, et d’accueil des grands événements sportifs internationaux. Le tourisme, l'hôtellerie et le commerce ont pour habitude de répondre aux attentes des visiteurs et des organisateurs.

 Désormais, notre ambition est de poursuivre et de renforcer notre relation partenariale avec le Comité Directeur de la Fédération Française de Rugby, et l’ensemble des partenaires engagés dans cette candidature pour relever le challenge face à l’Irlande et l’Afrique du Sud, et faire gagner la France au mois de novembre prochain. »


 

https://www.ffr.fr/FFR/Organisation/Actualites/France2023-Douze-villes-hotes-retenues

 

Date de dernière mise à jour : 15/10/2017