Frédéric Couderc Aucune pierre ne brise la nuit Editions Héloïse d'Ormesson 2018, 320 p. 9782350874562 19 euros

 

Avec ce roman sur les drames vécus par le peuple argentin, Frédéric Couderc rend hommage au travail des mères et grands-mères de la place de Mai en mêlant histoire tragique et récit romanesque voici l’Argentine de l’ESMA et de la Plaza de Mayo. Frédéric Couderc aborde avec sensibilité l'horreur de ces disparitions d'enfant à la naissance adoptés par des familles amies du pouvoir et de la junte militaire.

Ce tango entre Paris et Buenos Aires comme l'indique sa dédicace ravira plus d'un lecteur avide de réminiscences historiques et de polar identitaire.

 

Quatrième de couverture

Dans un musée du Havre, la rencontre entre Gabriel et Ariane n’aurait pas dû avoir lieu – lui le réfugié argentin, elle la femme de diplomate. Mais devant la mystérieuse toile d’un peintre de Buenos Aires, les fantômes du passé ressurgissent, tout comme les ombres de la passion. À l’heure où les enquêtes sur les trente mille disparus sous la dictature reprennent, chacun s’embarque alors dans une quête où la vérité menace d’être plus dévastatrice encore que le mensonge…
Porté par un souffle romanesque puissant, Aucune pierre ne brise la nuit explore les cicatrices infligées par la junte militaire, et rend hommage aux victimes sans sépulture. Une histoire haletante qui sonde les tourments de la recherche identitaire et de l’amour interdit.

 

Portrait de Frédéric Couderc

Frédéric Couderc vit entre Le Cap et Paris. Ancien grand reporter,  il se consacre désormais à l’écriture et enseigne au Labo des histoires. Un été blanc et noir (2013), son cinquième roman, a reçu le Prix du roman populaire.

Eho couderc2n

 

http://www.editions-heloisedormesson.com/livre/aucune-pierre-ne-brise-la-nuit/

http://www.editions-heloisedormesson.com/auteur/frederic-couderc/

 

 

Date de dernière mise à jour : 31/01/2019