Les coulisses de l'ASSE avant saison

 

Le Petit Furania s'est rendu ce jeudi 3 août 2017 au centre de l’entraînement de l'ASSE pour assister à une séance matinale courte mais intense comme nous l'avait expliqué l'attaché de presse du club, Nico. Après une demi-heure de retard sur l'horaire prévu, ce sont près de 500 supporters qui se sont rendus dans les travées près des terrains d’entraînement. Malheureusement, les joueurs sont restés pratiquement toute la séance assez loin de leurs supporters. Cependant à la fin de la séance, et heureusement, une dizaine de joueurs sont venus signer des autographes auprès de leurs supporters impatients de rencontrer la nouvelle recrue Assane Essoué, tout sourire, ravi d'être stéphanois avant de le rejoindre lors de la conférence de presse de présentation.

P1070298aa

Quelques questions posées par les journalistes présents à la conférence de presse d'avant-match à Assane Essoué, nouvelle recrue en provenance d'Empoli. Il a joué près de 33 matchs l'année passée en Italie et il nous a confié une info exclusive où il a manqué de nombreux matchs car il avait pris de nombreux cartons !

 

Comment votre intégration se passe-t-elle ?

J’ai été très bien accueilli. L’équipe s’est montrée tout de suite très disponible et j’ai été très bien intégré. Empoli est un club familial et j’ai ressenti exactement la même chose en signant ici. L'ASSE, c'est une grande famille. J’ai tout de suite eu la sensation d’être dans une grande famille. Lorsque j’ai parlé avec Dominique Rocheteau et David Wantier, ils m’ont présenté le projet et je ne pouvais pas refuser cette chance qui se présentait à moi. J’étais très motivé à l’idée de venir ici. J’avais d’autres propositions, notamment en Serie A, mais quand on m’a parlé de Saint-Etienne, je n’ai pas hésité une seule seconde. Je pense que tous les éléments sont réunis ici pour que je franchisse un palier.


Que connaissez-vous de l’AS Saint-Etienne et du Championnat de France ?

J’ai toujours évolué en Italie donc je ne connais pas trop le championnat de France et il va falloir que je m’y adapte. Il est cependant impossible de ne pas connaître l’ASSE. C’est un grand club, le plus titré de France, beaucoup de grands joueurs sont passés par ici. Et puis il y a ce public fantastique qui donne encore plus de force à nous, joueurs, pour nous surpasser sur le terrain et ne pas décevoir les supporters.


Etes-vous prêt à jouer dès samedi ?

Le groupe s'entraîne depuis le 26 juin et je n’ai repris que le 10 juillet. J’ai donc un peu de retard mais je me sens bien et  prêt. Je suis à la disposition du coach.


Quel poste préférez-vous ?

J’ai joué à quasiment tous les postes au milieu de terrain ces deux dernières années même si j'ai le plus souvent évolué au poste de numéro 6. Mais je reste à la disposition du coach et je jouerai où il voudra. Mon objectif est d’avoir le plus de temps de jeu possible, de progresser et d'aider mes coéquipiers à réaliser une grande saison. Il y a beaucoup de qualités dans le groupe, aussi bien physiques que techniques. Je pense que si nous restons soudés, nous pourrons réaliser de belles choses. 

http://www.asse.fr/fr/Actualites-du-club/Assane-diousse--je-net039ai-pas-hesite-une-seconde-ac20142

 

Quelques questions posées par les journalistes présents à la conférence de presse d'avant-match au joueur Bryan Dabo, de retour en conférence après sa mise à l'écart l'année passée.

P1070304aa

Comment abordez-vous cette nouvelle saison ?

Une nouvelle ère commence. Pendant la trêve, j’ai fait le vide, je me suis remis en question et j’ai fait une bonne préparation en essayant de mettre beaucoup d’intensité dans le pressing et dans le jeu, conformément à ce que me demande le coach. Sur un plan collectif, nous l’abordons avec sérieux et détermination. L’idée est de produire du jeu, de se montrer encore solide défensivement tout en produisant un contenu de qualité et bien sûr de terminer le plus haut possible. Nous sommes conscients du fait qu’il y a beaucoup d’attente de la part des supporters.


Oscar Garcia a imposé une nouvelle organisation de travail. Si vous deviez décrire sa méthode, que diriez-vous?

Le coach a un style de jeu bien à lui. Un gros travail a été effectué tout au long de la préparation, avec beaucoup d’intensité. Son projet est axé sur la conservation du ballon, le pressing et les transitions. Il n’y a pas de statut au sein du vestiaire, le coach a mis tous les joueurs sur un même pied d’égalité même s’il est évident qu’il y a des cadres qui ont plus d’expérience que d’autres. Il y a toujours une part d’inconnu avec un nouveau coach mais je ne suis pas inquiet au vu du travail fourni jusqu’à présent. L’intensité demandée m’a quelque peu surpris mais c’est un aspect très positif. Si nous sommes capables de fournir tous ces efforts à l’entraînement, nous serons ensuite en mesure de les reproduire en match.


Qu'attendez-vous de ce premier match de championnat face à l'OGC Nice ?

C'est un très bon test, car Nice fait partie du top 5. Nous devons être concentrés. Après leur bon match d’hier et leur qualification, ils ne seront peut-être pas frais dans les jambes mais le seront assurément dans les têtes. Il est important de bien commencer la saison. Le coach nous parle beaucoup de jeu mais nous savons que le résultat reste très important à ses yeux. Tout le monde a hâte de démarrer le championnat pour prouver, se montrer et commencer de la meilleure des manières.

 

http://www.asse.fr/fr/Actualites-du-club/Bryan-dabo-hate-de-demarrer-ac20141

 

Quelques questions posées par les journalistes présents à la conférence de presse d'avant-match au coach Oscar Garcia qui s'exprime en français. Ce supporter du FC Barcelone apprécie l'arrivée de Neymar dans le championnat français mais il ne comprend toujours pas pourquoi ce talentueux footballeur brésilien ait choisi le club parisien car il estime l'équipe de Barcelone supérieure à celle de Paris.

P1070307aa

Est-ce que votre équipe est prête pour l’ouverture du championnat ?

Oui, nous sommes prêts pour commencer la compétition mais c’est vrai que nous sommes encore loin de ce que je veux voir et où je veux arriver avec mon équipe. Ceci dit, cette situation est normale car nous sommes encore au début. Nous devons continuer de travailler afin de jouer comme je le souhaite. Nous avons donc besoin de temps mais je veux déjà voir une équipe compétitive dès samedi soir, contre l’OGC Nice.


Dans quel schéma allez-vous jouer ?

Nous pouvons évoluer dans différents systèmes tactiques. Nous verrons chaque semaine en fonction de ce qui convient le mieux à l’équipe. Tout ce qui m’importe est de gagner.


Assane Diousse, qui vient de vous rejoindre, figurera-t-il dans le groupe formé pour affronter Nice?
Assan Diousse n’a repris l’entraînement que le 10 juillet avec Empoli mais pourra nous aider en cas de besoin. Loïs Diony a également commencé plus tard la préparation, il n’est peut-être pas prêt à jouer tout le match mais il peut nous apporter quelque chose.


Qu’avez-vous pensé de la qualification de l’OGC Nice pour les barrages de la Ligue des champions ?
Je voudrais féliciter Nice. Grâce à leur performance, ils sont sûrs de jouer une compétition européenne cette saison. C‘est important pour le football français et cela démontre que le niveau de la Ligue 1 est élevé. Eliminer l’Ajax n’est pas anodin car cette équipe vient de disputer la finale de l’Europa League.


Les Niçois enchaînent les matches. Est-ce le meilleur moment pour les rencontrer ?

Dans ce genre de situation, on ne sait jamais quel est le meilleur moment pour rencontrer une équipe. Ce sera un match différent et nous allons voir comment nous pouvons les attaquer, de quelle manière nous devons nous adapter quand nous n’avons pas le ballon. Nice est une équipe solide, qui est arrivée troisième la saison passée, et qui aime avoir la possession du ballon. 

 

http://www.asse.fr/fr/Actualites-du-club/Oscar-garcia-voir-une-equipe-competitive-des-samedi-ac20140

P1070269aa

 

P1070274aa

Date de dernière mise à jour : 15/10/2017

×